vendredi 8 février 2019

Hetrbier de poésie - page 135





Il était une fois le rouge d'une passion, violente et redoutable, chaude et stimulante mais aussi couleur du sang et des larmes.

Matriochka
que nous réserve la dernière
figurine

Intuitions d'une vie solaire qui se désagrège et s'embrouille. 
Le temps se déroule, enfin le printemps apparait avec de nouvelles sensations

Dans son ventre
la vie s'installe durablement
- Angoisse ou espoir

Elle se pose au calme dans un bain d'eau lustrale, attentive et apaisée, toute à la pensée des cellules qui se développent et se différencient, jusqu'au petit être en devenir qu'elle doit protéger. 

vendredi 1 février 2019

Herbier de poésie - page 134






Sur le quai de la gare 
la lumineuse Dame au manteau bleu
une valise à la main
attend

Elle confie à l'oiseau ses secrets dans un murmure
Voyez comme les mots s’échappent de sa tête
puis se déposent sur le triste mur gris

Et l'oiseau siffle le mystère de la vie
Les flammes n'effraient pas la vache qui s'approche pour souffler dans le didgeridoo une musique incantatoire
Ces chants sauront-ils apaiser l'ourson égaré

  Mille petits fantômes affolé par un avion
s'éparpillent dans le ciel nocturne
 ne comprenant pas  pourquoi sur le panneau il est écrit

"interdit de s'allonger"

 


vendredi 25 janvier 2019

Herbier de poésies page 133



Le Petit Prince a pris de l'âge avec le temps le voici quittant sa planète, prenant son chapeau et son manteau un peu démodé il est parti voir ce qu'il se passait ici

Prince désabusé
ses cheveux d'or devenus gris
 les roses ont fanées

Adieu les étoiles, les roses, les renards, il revient sur la planète bleue, il revient sur celle qu'un jour il a appelé Terre des Hommes afin de constater comment vous vous conduisez.
 Avez vous encore la valeur de l'amitié, votre vie a-t-elle un sens ou bien est-elle vaine de valeurs?

  Et la terre tourne
au rythme de l'univers
sans se soucier

LC de la Cachette  texte 

vendredi 18 janvier 2019

Herbier de poésies - page 132


Toile d'Arnaud Bouchet (avec son accord) publiée chez Marine
"Petite toile du cycle "Nuits de Prusse". 
Dans ce cas on pourrait y voir une allusion figurative aux "Otages" de Jean Fautrier". Arnaud Bouchet

Au delà du réel surgit l' émotion
Un appel à des réminiscences
Et au trouble vertigineux
 Devant un  corps cabossé
Qui émerge des abysses

Bleu de froid recouvert de glace
Malgré les convulsions de la matière 
Une étrange et angoissante immobilité le fixe
Épinglé sur une planche d'entomologiste

Otage de la vie
La prisonnière de son corps
Cherche à s'évader

vendredi 11 janvier 2019

Herbier de poésies - page 131




Photo ABC dessin de Line - 8 ans 

Savez-vous que parfois en décembre
les nuits de LUNE rose apportent de la magie
Que les papillons sont des fées
faisant éclore les fleurs
Sous des étoiles d'or
Et que dans l'Herbier on peut 
croiser un cheval rose
sous un traineau doré
prêt à s'envoler

Oui les nuits de LINE 
apportent de la magie

samedi 22 décembre 2018

Herbier de poésies - page 130


Oeuvre de  Krist Dimo

Visage bleu glacier
émergeant de l'océan
l'homme iceberg

Robot sans âme
casqué pour vaincre sans crainte
il s 'avance

l'oeil étonné
il scrute l'horizon vide
bouche bée


LC de la Cachette  texte