vendredi 14 juin 2019

Des fleurs...




Oh ! de l'air ! des parfums ! des fleurs pour me nourrir !
Il semble que les fleurs alimentent ma vie ;
Mais elles vont mourir.... Ah ! je leur porte envie :
Mourir jeune, au soleil, Dieu ! que c'est bien mourir !

Pour éteindre une fleur il faut moins qu'un orage :
Moi, je sais qu'une larme effeuille le bonheur.
À la fleur qu'on va fuir qu'importe un long courage ?
Heureuse, elle succombe à son premier malheur !

Roseaux moins fortunés, les vents, dans leur furie,
Vous outragent longtemps sans briser votre sort ;
Ainsi, roseau qui marche en sa gloire flétrie,
L'homme achète longtemps le bienfait de la mort !

Et moi, je veux des fleurs pour appuyer ma vie ;
A leurs frêles parfums j'ai de quoi me nourrir :
Mais elles vont mourir.... Ah ! je leur porte envie ;
Mourir jeune, au soleil, Dieu ! que c'est bien mourir !

Marceline Desbordes-Valmore

8 commentaires:

  1. Je me laisse enroulé
    dans le tourbillon parfumé
    de son cœur
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. Quel joli poème ma Josette.
    Bises et bonne fête de la musique

    RépondreSupprimer
  3. Enfin, pas trop jeune quand-même pour mourir...
    Beau poéme et bel arum ma Zozette
    Je ne me suis pas souvenue comme toi de mes rêves mais rêver en musique quel bonheur !

    RépondreSupprimer
  4. magnifique photo
    tel un tourbillon, véritable cyclone floral!

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Josette,

    Je ne connaissais pas cette Poétesse, merci d'avoir remédié à cela.
    Ah quel bel Arum! Que ne pouvons-nous profiter de son arome dommage.
    Merci d'être passé chez moi.

    Gros Bisous et beau Week-end

    Dominique

    RépondreSupprimer
  6. Un très chouette poème mis en valeur par cette photo d'arum. Merci.
    Bisous ma Josette

    RépondreSupprimer
  7. Il est beau ce poème et si bien illustré par ta photo!
    "Pour éteindre une fleur il faut moins qu'un orage :
    Moi, je sais qu'une larme effeuille le bonheur. "

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Josette,
    Merci beaucoup d'être passée chez moi et d'avoir pris la peine de relire le monologue d'Hercule Poirot. Je te fais de gros👄👄 et te souhaite le meilleur été qui se puisse ětre.
    Dominique

    RépondreSupprimer